L'objectif de l'EFIEES est de promouvoir les activités des Sociétés de Services en Efficacité Energétique au sein de l'Union Européenne.

EN FR

Trilogue sur l’efficacité énergétique – EFIEES co-signe une note d’information sur la méthodologie de calcul du facteur d’énergie primaire européen pour l’électricité

La valeur du facteur d’énergie primaire européen pour l’électricité (PEF) de 2.0 proposée par la Commission Européenne dans la revue de la directive Efficacité Energétique (DEE) de 2016 reflète plusieurs choix méthodologiques inexacts, ignorant de fait des standards reconnus et nuisant à l’atteinte des objectifs de la DEE à générer des économies d’énergie tout au long de la chaîne énergétique.

La note d’information co-signée par EFIEES, AEBIOM, COGEN Europe, EGEC Geothermal, Euroheat & Power et Solar Heat Europe explique en détail pourquoi nos organisations défendent une valeur du PEF de 2.3, jugée plus précise. Particulièrement, les hypothèses de calcul menant à cette valeur revue à la hausse de 2.0 à 2.3 sont les suivantes :

  • L’utilisation de statistiques s’avère être une méthode plus précise que l’utilisation de projections (2.0 majoré de 0.05 ou plus)
  • Inclusion des pertes énergétiques en amont (2.0 majoré de 0.10 ou plus)
  • Utilisation de la méthode de Carnot pour prendre en compte la cogénération dans le mix énergétique (2.0 majoré de 0.10 ou plus)
  • Clarification de l’impact géographique (2.0 majoré de 0.05)

Étant inexact, un PEF de 2.0 serait susceptible de fausser les comparaisons entre solutions électriques et thermiques, alors même que la seconde option serait la plus adéquate si tous les facteurs de conversion énergétiques étaient pris en compte dans les calculs.

Lisez la note d’information (en anglais) :